Communauto salue la décision de la Ville de Paris de soutenir l’autopartage en boucle, mais attend les prochains pas.

Paris, 30 juin 2015 – Communauto reçoit positivement la décision de la Ville de Paris, en discussion aujourd’hui en Conseil de la Ville de Paris, d’octroyer 226 places en voirie aux entreprises d’autopartage en boucle.

Cette discussion est la dernière étape d’un processus entamé par la Ville afin de soutenir une solution de mobilité qui permet de réduire de façon significative le nombre de voitures et leur utilisation. Une étude récente réalisée par le bureau d’études 6-t en partenariat avec l’ADEME a en effet montré qu’une voiture partagée en boucle remplace sept voitures particulières possédées (3 voitures pour les services en trace directe comme ‘Autolib)1.

Grâce à cette décision de la Ville, Communauto obtiendra 42 nouveaux espaces en voirie, ce qui lui permettra d’augmenter sa présence de 20 % et de desservir tous les arrondissements de Paris. Des véhicules hybrides et hybrides rechargeables s’ajouteront au parc de Communauto qui a fait le choix d’opter pour une flotte adaptée à l’autopartage en boucle et fiable sur les moyennes et longues distances.

« La décision de la Ville de Paris de soutenir le développement en voirie de l’autopartage en boucle permettra de réduire les besoins en stationnement des Parisiens en offrant une option qui soit complémentaire au transport en commun, Autolib’, Vélib’, taxis ou location», souligne Marco Viviani, président de Communauto en France « Mais le potentiel de cette solution est de plusieurs milliers de véhicules en région parisienne, beaucoup plus que les places en discussion. Des nouvelles rondes d’attribution d’espaces sont plus que nécessaires si on veut amener des réels bénéfices. Il faudra par contre favoriser les motorisations complémentaires à l’offre déjà mise en place par ‘Autolib, pour mieux répondre aux besoins de moyenne et longue distance typiques de l’autopartage en boucle»

L’appel à concurrence pour l’assignation des espaces a connu un très vif succès malgré le fait que le coût de location des stationnements est largement supérieur à celui déjà convenu dans le passé pour des initiatives semblables (jusqu’à 6000 euros par station par année). Neuf opérateurs ont remis leurs propositions, de ce nombre, six organisations ont obtenu des espaces.

En se comparant avec d’autres villes dans le monde (2 300 véhicules à Londres, 1 000 véhicules à Montréal), le potentiel pour l’autopartage en boucle est de plusieurs milliers de véhicules en région parisienne, qui remplaceraient plusieurs dizaine de milliers de véhicules possédés. Le plein déploiement de ce potentiel nécessite d’ajouter au moins 200 nouvelles places en voirie chaque année pour les prochaines années.

Communauto regrette aussi la trop grande priorité donnée aux véhicules 100% électriques dans l’attribution des espaces. En effet, ceux-ci limitent l’utilisation des voitures en autopartage par leur manque d’autonomie. Or, les Parisiens veulent aussi des voitures pour partir en week-end ou pour aller faire des achats en seconde couronne. Une offre uniquement centrée sur les véhicules électriques n’a pas le même potentiel de remplacement de véhicule individuel. L’impact est moindre sur la diminution du taux de motorisation des ménages et de l’occupation de l’espace public.

1 – « L’autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière ? » par 6t le 15 mai 2014 http://6t.fr/blog/fr/lautopartage-en-trace-directe-quelle-alternative-voiture-particuliere/
À propos de Communauto

Forte de ses 20 années d’expérience, la maison-mère québécoise Communauto s’est donnée le mandat de contribuer au développement de l’autopartage à Paris. L’entreprise d’autopartage est aujourd’hui le plus important service du genre de l’Île-de-France avec 6 000 abonnés (dont près de 600 petites entreprises), un parc de 130 véhicules répartis sur 62 stations situées principalement à Paris et dans quatre autres communes : Boulogne-Billancourt, Ivry-sur-Seine, Neuilly-sur-Seine et Saint-Mandé.

-30-

Contact presse Communauto France

Frederica Campina
Chef d’agence
Téléphone : 33 1 72 09 07 75 / 33 6 31 75 80 27
fcampina@communauto.paris
Contact presse Communauto Canada

Brigitte Geoffroy Conseillère relations publiques
Téléphone : 1 514 499-8099 poste 2818
bgeoffroy@communauto.ca