Qui sommes nous

Notre
Histoire

une solution d’avenir

« Communauto est née d’un besoin personnel de faire usage de la voiture autrement. De ce besoin individuel, on a créé une solution d’avenir »

Benoît Robert, Président-fondateur de Communauto

Communauto, une entreprise internationale

L’urbanisation des villes, la réduction des espaces dédiés à la voiture, les coûts et les contraintes liés à la possession d’une automobile contribuent au déclin progressif de l’intérêt à posséder un véhicule. Certaines tendances se dessinent dans les pays d’Europe ainsi qu’aux États-Unis :

  • Stagnation du kilométrage annuel parcouru par les véhicules privés
  • Décroissance du nombre de permis de conduire et de voitures détenus par les jeunes dans les pays développés.

L’industrie de la mobilité collaborative est aujourd’hui en plein essor.

On prévoit d’ici 2020, 17 millions d’utilisateurs de la mobilité collaborative pour l’Europe et 26,2 millions d’usagers de l’autopartage dans le monde.

Communauto a été fondée bien avant l’émergence de cette tendance. Créée en 1994, elle est la plus ancienne entreprise d’autopartage en Amérique du Nord. Elle s’est développée tout en gardant le cap sur sa mission sociale, environnementale et urbanistique.

Notre objectif ? Rendre l’autopartage accessible tout en réduisant les impacts liés à la surutilisation de la voiture solo.

Nos Marchés


En Amérique du Nord

Depuis sa fondation en 1994, Communauto fait figure de pionnière en Amérique du Nord, en tant que gestionnaire du plus ancien et de l’un des plus importants services d’autopartage.
Elle est l’une des grandes entreprises du genre, dans le monde et elle se définit avant tout comme une entreprise à vocation sociale et environnementale.


Québec, Québec

Au cours de sa première décennie, Communauto s’est déployée dans 4 grandes villes québécoises. Tout d’abord à Québec (1994) et à Montréal (1995), c’est ensuite en 2002 qu’elle lance son service d’autopartage à Sherbrooke puis en 2003 à Gatineau. Aujourd’hui, plusieurs dizaine de milliers de Québécois ont accès à près de 1500 voitures en autopartage mais aussi à des offres uniques joignant autopartage et transport en commun.


Halifax, Nouvelle-Écosse

Depuis 2008, Carshare Atlantic offre aux résidents d’Halifax une solution de mobilité flexible et abordable qui se combine aisément au transport collectif, la marche et le vélo. Plus de 1100 abonnés, résidents d’Halifax et entreprises, se partagent un parc de près de 50 véhicules et peuvent profiter de tous les avantages liés à l’autopartage.


Ottawa, Ontario

Le réseau d’autopartage a été mis en place en 2000 à Ottawa, capitale nationale du Canada. Il dessert plus de 3000 abonnés résidents de la région de la capitale nationale et de ses villes avoisinantes de Gatineau et de Kingston. En 2016, après plusieurs années de collaboration, le réseau a fusionné à celui de Communauto.


En Europe


Paris

En 2012, la société d’autopartage française Mobizen est rachetée par Communauto. La société était détenue par le groupe Veolia-Transdev, dont le développement stagnait depuis quelques années. Mobizen était le fruit d’une récente fusion de l’organisation du même nom avec Caisse-Commune, pionnière de l’autopartage à Paris. Cet achat a permis à Communauto, par l’implantation de sa grille tarifaire et de ses façons de faire, de redresser la situation financière de l’entreprise et ainsi démontrer que le modèle Communauto est non seulement rentable, mais aussi adaptable à différents marchés.

graphique de la croissance Communauto

NOTRE INNOVATION

1. Un parc automobile mixte permettant de répondre aux besoins de la clientèle

Communauto possède actuellement 2 000 véhicules. Plus de 20 % de ce parc est constitué de véhicules électriques. La bonification de son parc automobile avec l’ajout de voitures 100 % électriques et hybrides a débuté en 2012, à Montréal (Canada). L’intégration de véhicules éco énergétiques avec un mix optimal de voitures 100 % électriques et hybrides est au cœur de la stratégie de l’entreprise.

2. Deux services complémentaires pour une meilleure couverture

Communauto offre deux types de services permettant de maximiser l’efficacité du service et son étendue. L’autopartage avec réservation sert les besoins de mobilité planifiés et le service, sans réservation, répond aux déplacements plus planifiés. De ses 2 000 véhicules, le tiers est offert en libre-service (trace directe) et deux-tiers sont offerts en station pour des courses en boucle, aller-retour. Selon l’étude de 6 T, les personnes abonnés aux deux services ont les pratiques les plus écomobiles : 87 % d’entre elles n’ont pas de voitures et continuent d’utiliser l’ensemble des modes alternatifs (transport collectifs, vélo, marche, etc).

3. Un modèle de tarification dégressif adapté aux besoins de la clientèle

Communauto offre plusieurs modèles d’abonnements et de forfaits adaptés à tous les besoins. Que ce soit pour une utilisation occasionnelle ou plus régulière, l’offre de tarification dégressive encourage la fréquence d’utilisation du service.

4. Des partenariats avec les acteurs de transport urbain pour une mobilité efficace et intermodale

Les partenariats développés avec les opérateurs du réseau complémentaire au transport collectif (autobus, train, vélo-partage) permettent d’offrir à la clientèle un accès complet au réseau à des prix compétitifs, favorisant ainsi l’utilisation du cocktail de transport urbain tout en diminuant le nombre de véhicules sur la route. Cette recherche de complémentarité entre les différents modes fait parti de la singularité de la marque Communauto.

5. Un développement corporatif fidèle à sa mission sociale, environnementale et urbaine

Communauto a réussi à faire de l’autopartage un mode de transport accessible, pratique et efficace. Elle a contribué à transformer la façon dont les citadins utilisent l’offre de transports en milieu urbain et à démocratiser l’accès à la voiture tout en encourageant une utilisation rationnelle. Selon une étude de Polytechnique de Montréal, l’autopartageur de Communauto permet une réduction importante du nombre de véhicules sur la route, la congestion et l’émission de gaz à effets de serre.

En France, le groupe de recherche 6-T a établi qu’un véhicule en libre-service remplace 7 voitures particulières et libère 6 places de stationnement. Cela représente la réduction de 127 Km par mois par usager et l’économie de plus de 300 000 kilomètres.

  • la réduction importante de moitié du taux de motorisation;
  • la réduction de 50% du nombre de kilomètres effectués en automobile;
  • la réduction des besoins en espaces de stationnement (chaque voiture libre-service dessert en moyenne 20 usagers);
  • l'augmentation des distances parcourues en transport en commun, à pied, à vélo, en taxi;
  • la réduction importante de la consommation en énergie, des émissions de gaz à effet de serre et des autres polluants attribuables à l'automobile.

Communauto contribue à démontrer que nos villes peuvent évoluer dans un cadre de mobilité intelligente tout en réduisant l’impact sur l’environnement.